Applications

Jeudi 3 janvier 2019 De la poétique de Haruki Murakami au capitalisme financier
par Edmond Cros

L’analyse sémiotique de quelques contes permet de dégager deux traits majeurs de l’univers poétique de Mukarami -1 une étroite imbrication de l’étrange dans la banalité de la vie quotidienne qui caractérise ce que Freud nomme umeheimelich l’inquiétante familiarité (ou l’inquiétante étrangeté) concept repris ensuite par Lacan - 2- une vision qui convoque la dualité du monde et de la réalité partagés l’un et l’autre entre l’ordinaire perceptible et un exceptionnel inexplicable qui articule le réel et le virtuel, autour de la notion de réalité virtuelle. Ces deux caractéristiques de la poétique de M. instituent un foyer structural qui établit un rapport direct entre l’étrangeté inquiétante et la réalité virtuelle, rapport dont on peut proposer deux lectures. La première nous est suggérée par les rapprochements que nous avons été amenés à faire avec des notions de Freud et de Lacan ou certains textes tirés de leurs écrits respectifs. La seconde que nous souhaiterions privilégier sera sociocritique et nous amènera dans ce cadre théorique à insérer les conclusions qui précèdent dans un contexte historique plus large.

Vendredi 25 novembre 2016Le sujet culturel colonial et l’immigration -
par Edmond Cros

Après voir défini le discours idéologique comme une nébuleuse dynamique constituée de strates hétérogènes, Edmond Cros analyse ici les représentations de l’immigré dans l’imaginaire social français. Celles-ci transcrivent l’impact du sujet culturel colonial, dans lequel coexistent deux imaginaires sociaux conflictuels au sein d’une même structure psychique et d’une continuité sémiotique qui enchaîne la réalité et les fantasmes

Vendredi 25 novembre 2016 — Dernier ajout mercredi 6 août 2014juan Goytisolo ou la tradition de la rupture par Annie bussière
par Edmond Cros

Je vous propose de revenir à la métaphore de l’arbre de la littérature, choisie par Juan Goytisolo pour intituler l’un de ses essais1.Considérons donc l’une des branches maîtresses de cet arbre comme étant le genre romanesque où s’inscrit une grande partie de l’œuvre de l’écrivain.Cette branche prend (...)

Vendredi 25 novembre 2016 — Dernier ajout vendredi 1er août 2014Les frontières de la folie dans Las Nubes de Juan José Saer par Annie Bussière
par Edmond Cros

Les frontières de la folie dans Las Nubes de Juan José Saer Annie Bussière Las nubes est le récit du voyage entrepris par le personnage narrateur, le Dr Real, pour conduire un groupe d’aliénés depuis la ville de Santa Fe jusqu’à celle de Buenos Aires où se trouve la Casa de la Salud fondée (...)

Dimanche 29 décembre 2013 — Dernier ajout mardi 18 février 2014Du Capitalisme financier aux structures symboliques
par Edmond Cros

Resumen : Estos dos ideologemas (realidad virtual y tiempo real) cuya estructura plantea una equivalencia entre lo real y lo virtual se nos aparecen, como cualquier otro ideologema, como unos vehículos ideológicos preñados de historia.. Señalan el proceso que ha sentado una nueva economía del aparato de producción. Este proceso se manifiesta con mayor evidencia con los trastrocamientos que han afectado los modos y las relaciones de producción y, en última instancia, la economía psíquica y las modalidades discursivas de la representación.

Abstract : These two ideologemas (virtual reality and real time) whose structure does set an equivalence between the real and the virtual are, alike any ideologema, vehicules of historic material. They point in fact the process of a production facilities ‘s new economy becoming apparent more particularly with the upheavals which affected the modes and the relations of production and, ultimately, the psychic economy and the discursives modes of the representation.

Lundi 29 janvier 2007 — Dernier ajout mercredi 4 mars 2009Flammes de l’immigration et multiculturalisme dans les banlieues françaises : quel sujet culturel ?
par Jeanne-Marie Clerc

Depuis l’interculturalisme de « conciliation » que constitua en France, dans les années 80, l’émergence d’un roman et d’un cinéma « beurs », affleurent aujourd’hui une « troisième » et « quatrième » génération de fils d’immigrés maghrébins qui affirment leur identité française dans le déni de l’intégration prônée par la politique officielle. Ils constituent une forme de « sujet culturel » nouveau et complexe devenu visible dans le combat pour la reconnaissance d’une spécificité culturelle. Ce combat s’exprime par la violence des phénomènes sociaux comme les révoltes des banlieues de novembre 2005, mais aussi parallèlement dans des textes culturels originaux comme le rap et certains textes polémiques ou certains romans, comme ceux de Mounsi.

Le couronnement actuel de ce mouvement est constitué par le film Indigènes de Rachid Bouchareb, primé au festival de Cannes 2006, dont l’un des acteurs Jamel Debbouze déclare : « Nous avons fait ce film pour montrer à nos petits frères que nos arrière-grands-pères, sont venus combattre pour la France, nos grands-pères sont venus la reconstruire, nos pères l’ont nettoyée, donc nous n’avons pas à nous “intégrer” car nous “sommes” français. » Ainsi se trouve exprimée de façon particulièrement significative par les sujets eux-mêmes, cette sédimentation historico-sociale qui les constitue dans leur spécificité, et dont on voudrait analyser ici quelques composantes.

Samedi 22 juillet 2006 — Dernier ajout samedi 10 mars 2007L’avènement du roman moderne en Espagne
par Edmond Cros

Dès ses origines le genre romanes , se donne à voir comme un espace conflictuel porteur de valeurs subversives.Il n’est rien d’autre que de l’histoire incorporée sous une forme qui lui est spécifique. Cette forme nous parle de l’effacement de l’imaginaire post-médiéval et de l’avènement d’un nouvel horizon socio-économique et socio-culturel.

Vendredi 9 mars 2007 — Dernier ajout samedi 10 mars 2007L’Avènement du roman européen en Espagne avec Mateo Alemán et Cervantès
par Edmond Cros

L’avènement du roman moderne européen en Espagne avec Mateo Alemán et Cervantès Quelques remarques sur le titre de cet article me semblent nécessaires. Il faut en effet préciser, d’abord, que la notion de roman est une construction discursive historique qui a évolué au (...)

Lundi 29 janvier 2007 — Dernier ajout samedi 10 mars 2007La mise en scène de la différance dans Terra Nostra de Carlos Fuentes
par Edmond Cros

Dans le discours qu’il a pronocé, en novembre 2004, à Guadalajara à l’occasion de la remise du prix Juan Rulfo à Juan Goytisolo, Carlos Fuentes parle de “nouveau langage” et de “vieilles cultures” et il évoque “les exigences littéraires de toujours” qui requièrent une “imagination débitrice de la (...)

Jeudi 30 novembre 2006 — Dernier ajout dimanche 25 février 2007Don Quichotte transcrit l’évolution historique de la pratique carnavalesque
par Edmond Cros

La pratique carnavalesque qui est, à l’origine, l’espace qui intègre tous les membres d’une collectivité et ne connaît pas de distinction entre spectateurs et actants devient, chez Cervantes, un objet de regard. Se trouve ainsi transcrite l’évolution historique que cette pratique a subie tout au long du XVIe siècle en Europe.

Articles : 0 | 10 | Tout afficher